AVC: faits et chiffres

  • Les accidents vasculaires cérébraux sont la troisième cause de mortalité la plus fréquente, après les maladies cardiovasculaires et le cancer.

  • Il s’agit de la cause la plus répandue de handicaps acquis à l’âge adulte.

  • En Suisse, environ 16 000 personnes par an sont victimes d’un accident vasculaire cérébral. Source: Swiss Medical Weekly 2009, 5/6 (PDF)

  • 1/4 des personnes meurent peu de temps après l’AVC. 1/4 recouvrent leur autonomie sans subir de séquelles invalidantes. 1/4 parviennent avec de l’aide à récupérer leur autonomie dans la vie quotidienne. 1/4 restent dépendantes.

  • Une personne sur six est touchée par un AVC au cours de sa vie. Les experts estiment que ce chiffre va augmenter avec l’allongement de l’espérance de vie. En revanche, les progrès médicaux et de la prévention peuvent aussi faire diminuer la fréquence des AVC.

  • Plus de 3/4 des accidents vasculaires cérébraux touchent des personnes âgées de plus de 65 ans. A 75 ans, le risque est 1,5 fois plus élevé qu’à 65 ans. 

  • 1/4 des victimes n’ont pas encore atteint l’âge de la retraite.

  • Chez un patient sur cinq, l’AVC est précédé d’une "mini-attaque" ou AIT (accident ischémique transitoire). Les symptômes sont les mêmes que pour un AVC, mais durent moins longtemps. Ces déficits neurologiques temporaires sont aussi provoqués par une irrigation insuffisante d’une zone du cerveau.