Réadaptation et thérapies

En bénéficiant de thérapies appropriées, les personnes cérébro-lésées peuvent récupérer des capacités qu’elles semblaient tout d’abord avoir perdues. Pour y parvenir, certaines conditions doivent être réunies: les thérapies doivent s’accompagner d’explications, les patients doivent avoir la possibilité de s’exercer et disposer parfois de moyens auxiliaires. Enfin, ils doivent faire preuve de beaucoup de patience.

 

La réadaptation se divise essentiellement en trois phases: 

 

Réadaptation précoce: des mesures de réadaptation sont appliquées déjà en soins aigus.

 

Réadaptation en clinique de réadaptation: une réadaptation dans un cadre hospitalier est nécessaire lorsque la personne cérébro-lésée est encore dépendante dans de nombreux domaines de la vie quotidienne ou qu’elle a besoin d’un programme multidisciplinaire intense.

 

Réadaptation en ambulatoire: après la sortie de l’hôpital, certaines thérapies sont poursuivies en ambulatoire.

 

La réadaptation peut être considérée comme un processus à vie.


Neuropsychologie

La neuropsychologie étudie les relations entre le cerveau, le vécu, la pensée et le comportement.

Elle recourt à des tests pratiqués avec des patients qui présentent des handicaps cognitifs ainsi que des modifications du comportement. Ces tests, alliés à des entretiens, mettent en évidence de quelle manière la mémoire, l’attention ou le contrôle des affects ont changé.

Les neuropsychologues proposent également leur soutien pour aider les personnes cérébro-lésées et les proches à surmonter l’événement qui a bouleversé leur vie.


Association Suisse des Neuropsychologues: www.neuropsy.ch


Physiothérapie

L’objet de la physiothérapie est le mouvement et la mobilité. Elle soigne les troubles fonctionnels et la douleur. Son but est de permettre au patient de regagner autant d’autonomie physique que possible. La physiothérapie utilise les moyens auxiliaires de manière modérée, spécifique et si possible pour une durée limitée.

Association suisse de Physiothérapie: www.physioswiss.ch

 

 


Ergothérapie

Au cours des séances d’ergothérapie, le patient s’exerce à retrouver les compétences et l’autonomie nécessaires dans la vie quotidienne, aussi bien chez lui que dans le cadre professionnel.


Des activités et des moyens auxiliaires spécifiques l’aident à récupérer ses capacités physiques, intellectuelles et sociales.

Le programme d’ergothérapie stimule des fonctions cognitives telles que l’attention, l’orientation, la perception et la mémoire.


Il vise à favoriser la réinsertion professionnelle, familiale et sociale du patient.

Association Suisse des Ergothérapeutes: www.ergotherapie.ch


Logopédie

Après une lésion cérébrale, des troubles du langage (aphasie), de l’élocution (dysarthrie) et de la voix (dysphonie) peuvent apparaître, seuls ou combinés.

Pendant les séances de logopédie, la personne travaille sur la restauration des capacités d’expression et de compréhension ou sur leur compensation. Le but de cette thérapie est de permettre au patient de retrouver la capacité de communiquer.


Un certain nombre de patients souffrent de troubles de la déglutition (dysphagie). Ceux-ci sont traités par des logopédistes, des ergothérapeutes et des physiothérapeutes spécialement formés. 


Association romande des logopédistes diplômés: www.arld.ch

 

 


Thérapies complémentaires

Les conséquences d’une lésion cérébrale varient beaucoup d’une personne à l’autre. Chacun réagit à sa manière aux thérapies. De nombreuses personnes cérébro-lésées disent obtenir de bons résultats en recourant à des thérapies complémentaires.   


Les thérapies et méthodes suivantes ont été citées comme bienfaisantes par des personnes concernées:

  • Tai-chi
  • Thérapie craniosacrale
  • Méthode Feldenkrais
  • Shiatsu
  • Hippothérapie
  • Neurofeedback
  • Médecine traditionnelle chinoise