Rester en couple malgré une lésion cérébrale...

Une lésion cérébrale implique souvent de devoir définir de nouveaux repères et de nouveaux rôles. La relation au sein du couple peut être modifiée, soit du fait de la séparation, le temps de l’hospitalisation, soit du fait de la lésion elle-même. En plus de réactions normales de révolte ou de tristesse, une lésion cérébrale peut en effet provoquer des changements dans le caractère ou le comportement de la personne concernée.

 

La personne proche a de nombreuses responsabilités à assumer : c’est elle qui doit prendre les décisions importantes, qui planifie et organise les rendez-vous à l’hôpital ou à la clinique de réadaptation, sans compter les nombreuses autres obligations quotidiennes. Elle doit aussi rassurer et soutenir les enfants, répondre à leurs questions, tout en calmant les incertitudes et les craintes du reste de la famille.

 

Dans une telle situation, préserver son couple tient du véritable tour de force. Se recroqueviller sur soi, chacun de son côté, n’est pas la bonne solution. Il vaut au contraire la peine de renouer le dialogue le plus tôt possible, si nécessaire en faisant appel à une aide professionnelle. Communiquer permet de mettre ensemble un nom sur les craintes, sur les déceptions ou le sentiment d’être dépassé, sans accuser l’autre. Le couple doit aussi apprendre à accepter que certains sentiments aient changé et chercher une nouvelle manière d’aller l’un vers l’autre.

 

Après une lésion cérébrale, la vie sexuelle subit souvent des changements. Les besoins peuvent diminuer ou devenir inexistants chez la personne cérébro-lésée. L’effet de la fatigue, de l’apathie, un état dépressif ou encore certains médicaments peuvent affecter la libido. Il peut aussi arriver au contraire que la personne cérébro-lésée perde le contrôle de ses pulsions et manifeste ses besoins sexuels de manière plus fréquente ou désinhibée.

 

Il s’agit de faire preuve de compréhension à l’égard de la personne cérébro-lésée, mais aussi d’exprimer ses propres souhaits et limites. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel. La découverte de nouvelles formes de tendresse et d’intimité peut aider un couple à retrouver une sexualité épanouie.