Retour au travail?

La personne cérébro-lésée pourra-t-elle retravailler? Et si oui, dans quelles conditions? Ces questions sont souvent inévitables au cours de la réadaptation. Si certaines personnes reprennent leur activité sans problème, d’autres rencontrent de grandes difficultés. Les handicaps invisibles sont les principaux obstacles à une réinsertion professionnelle. 

Bilan du potentiel professionnel

Le potentiel professionnel de la personne est évalué et entraîné dans des centres ou en clinique lors de la phase de réadaptation.   

Pour une réinsertion réussie, le profil du poste et les conditions de travail doivent être adaptés aux possibilités de la personne cérébro-lésée. Souvent, celle-ci n’est plus en mesure de fournir un effort prolongé. Des moyens auxiliaires et des aménagements sur le lieu de travail sont parfois nécessaires. La reprise progressive du travail, à un taux réduit, permet de favoriser la réinsertion professionnelle de la personne cérébro-lésée. Il est également important que les collègues et les supérieurs de la personne cérébro-lésée soient correctement informés des conséquences d’une lésion. Il est souhaitable que la réinsertion soit accompagnée par un professionnel qui connaît cette question.

 

Coaching et case management

Certaines assurances-accidents et l’AI emploient des coachs et des case managers internes et externes, chargés d’aider les personnes cérébro-lésées à reprendre pied dans la vie professionnelle. Le coach ou le case manager élabore un programme de réadaptation et coordonne les activités des différents agents payeurs et de tous les acteurs impliqués dans la réadaptation. Le coach ou le case manager peut obtenir un soutien de la part de FRAGILE Suisse.


Contact

Nicole Debrot
Nicole Debrot

Nicole Debrot
Tél. 0800 256 256

helpline.romandie(at)fragile.ch

Christine Jayet-Ryser
Christine Jayet-Ryser

Christine Jayet-Ryser
Tél. 0800 256 256

helpline.romandie(at)fragile.ch