Prestations complémentaires à l'AVS et à l'AI

La personne qui dispose de revenus très modestes ou inférieurs au minimum vital a droit à des prestations complémentaires (montant calculé sur l’année), à condition :

  • de toucher une rente de l'AVS/AI;
  • de toucher une allocation pour impotent de l'AI;
  • de toucher une indemnité journalière de l'AI et d'en avoir bénéficié pendant au moins six mois.

Il existe en outre des prestations accessoires cantonales et communales, dont les montants varient selon le lieu de domicile.